Le rôle des médias

Durant la crise du COVID-19, les médias ont joué un rôle essentiel, parfois positif, parfois beaucoup moins.

Tout a été un motif de polémiques abondamment relayées dans les médias. Heureusement, les Français ont été beaucoup plus lucides et se sont adaptés.

Voici ce qu’en dit le président du Conseil scientifique :

Je remercie également les Français qui, à 80  %, sont un peu inquiets, mais restent raisonnables — là aussi, les médias ont un rôle en ne s’intéressant qu’au 20 % de personnes qui, à des degrés divers, refusent les mesures.

Le président du Haut Conseil de la santé publique est encore plus tranchant :

Les experts que nous sommes avons été confrontés au phénomène de la polémique-spectacle : on a préféré mettre en scène des polémiques plutôt que d’essayer de faire progresser l’information et de se fonder sur des avis.

Il serait toutefois injuste d’accabler les médias, ils ont aussi joué un rôle très positif. Nombreux sont ceux qui ont créé des rubriques régulières pour expliquer les règles à suivre dans toutes sortes de situations particulières. C’était très utile pour les personnes concernées, mais aussi pour illustrer l’extrême difficulté de prendre des décisions à la fois efficaces, compréhensibles et acceptables par le plus grand nombre. Merci pour ce remarquable travail de journalisme, souvent réalisé avec humour, ce qui ne gâchait rien.

, ,