Archives de catégorie : Gérer son site WordPress

Installer WordPress sur internet

Cet article décrit la procédure pour installer WordPress sur un serveur fourni par un hébergeur, afin de créer un site accessible via Internet.
WordPress a la réputation de pouvoir s’installer en moins de 5 minutes… et c’est vrai. Après ces 5 minutes « d’effort », vous disposez d’un gestionnaire de site dont vous pourrez découvrir progressivement la puissance et la facilité d’utilisation.

L’hébergeur : ce qu’il propose

Théoriquement, un ordinateur connecté à internet via un FAI permet de créer un site. En pratique, il faut que le site soit disponible en permanence, que les temps de réponse soient performants, que la sécurité soit assurée, que des sauvegardes soient effectuées, bref de nombreuses contraintes techniques font que la plupart du temps on fait appel à une société spécialisée : un hébergeur.
Suite de l’article L’hébergeur : ce qu’il propose

Utiliser son hébergement

Comment peut-on utiliser toutes les possibilités offertes par un hébergement ? Dans la pratique, chaque nouvel hébergé reçoit un mail lui communiquant toutes les informations techniques nécessaires. Il dispose aussi de l’accès à un site internet lui permettant de gérer son hébergement.

Installer WampServer sur Windows 10

Dans cet article, nous voyons comment installer la plateforme de développement WampServer  ( Windows, Apache, Mysql et Php ).

  • Windows : le système d’exploitation (il existe aussi Mamp pour Mac, Lamp pour Linux et Xampp en multi-plateforme),
  • Apache : c’est le serveur http qui renvoie une page html lorsque le navigateur lui envoie une adresse url,
  • Mysql : c’est la base de données
  • Php : c’est le langage de programmation.

Les fichiers du noyau WordPress

Cet article présente les fichiers du noyau de WordPress : programmes, images, feuilles de style…

Le  noyau WordPress  (core en anglais) désigne l’ensemble des programmes permettant de faire fonctionner WordPress. Quand on installe WordPress, on recopie l’ensemble de ces programmes sur le serveur.

La Base de Données WordPress – 1/2

La Base de Données est l’autre composant technique de WordPress, avec les fichiers du noyau que nous avons vu précédemment.

Dans cet article et le suivant, nous regardons les tables de la Base de Données, leur organisation, leur contenu et leur utilité. Nous rapprochons aussi les informations saisies dans l’administration WordPress et le contenu de la Base de Données.

La Base de Données WordPress – 2/2

Suite de la description des tables de la Base de Données WordPress avec les tables permettant de gérer les commentaires, les options, les taxonomies et les liens.

Pour chaque table, son utilité et le lien entre l’administration WordPress et le contenu des tables de la Base de Données sont mis en évidence.

Les permaliens WordPress

Les permaliens sont les « adresses web » (les url) qui permettent de désigner ce qu’on souhaite afficher (un article, une page, les articles d’une catégorie ou relatif à une étiquette, les articles publiés par un auteur ou à une certaine date).

WordPress permet de choisir la structure des permaliens utilisés sur le site. Par exemple, pour un article il est possible d’inclure son identifiant, son nom, sa date de parution + son nom…

Une fois choisie la structure du permalien, il est dangereux d’en changer : les visiteurs et les outils de référencement ne trouveraient plus les articles dont ils avaient conservé l’adresse.