WORDPRESS 5.1 – LA PRÉSENTATION, LES RÉFÉRENCES

La version 5.1 de WordPress est dénommée « Betty », du nom de la chanteuse Betty Carter .

La version 5.1 se focalise sur les améliorations, notamment du côté des performances globales de l’éditeur.
De plus, elle prépare le terrain pour un WordPress plus rapide et plus sécurisé, avec l’addition d’outils essentiels pour les administrateurs et administratrices de sites, ainsi que pour les développeurs et développeuses.

About.php

La dernière version majeure installée sur un site fait toujours l’objet d’une présentation dans le fichier about.php.
Ce fichier est situé dans le répertoire wp-admin (par exemple à l’adresse https://nom_de_mon_site/wp-admin/about.php).
Attention : pour pouvoir accéder à cette page, il faut être connecté. Un simple visiteur ne peut y accéder.

Affichage du fichier about.php de la version WordPress 5.1
Haut de page

Santé du site

Vérification de la version PHP pour le noyau WordPress

PHP est le langage de programmation utilisé pour WordPress, avec Javascript.

Désormais, WordPress affiche une alerte dans le tableau de bord lorsque la version de PHP est trop ancienne (inférieure à PHP 5.6 pour l’instant, mais cela évoluera automatiquement).

Message apparaissant dans le tableau de bord si la version PHP est trop ancienne (version anglaise)

Utiliser une version ancienne de PHP présente un risque de sécurité car seules les versions les plus récentes reçoivent les dernières protections. Il y a donc un risque de voir le site attaqué via une faille pourtant corrigée dans les versions les plus récentes.

Si la version utilisée pour votre site est trop ancienne mais que vous ne pouvez pas la modifier vous même, il ne faut pas hésiter à contacter votre hébergeur.

Les versions les plus récentes de PHP sont les plus rapides pour afficher votre site. Ce n’est pas négligeable, car les visiteurs des sites internet sont impatients et les moteurs de recherche favorisent l’affichage des sites rapides.

Vérification de la version PHP pour les extensions

Lors de l’installation de nouvelles extensions, la fonctionnalité Santé du Site de WordPress vérifiera également si l’extension nécessite une version de PHP incompatible avec votre site. Dans ce cas, WordPress vous empêchera d’installer cette extension.

Dans une version future de WordPress, ce n’est pas simplement l’installation de l’extension qui sera bloquée mais aussi ses mises à jour ou son activation.

Haut de page

Performances de l’éditeur

Le nouvel éditeur continue de s’améliorer.
Plus particulièrement, WordPress 5.1 présente un réel gain de performance au sein de l’éditeur : il devrait vous paraître plus rapide à se lancer, et la saisie de texte devrait être plus fluide.

De manière générale, attendez-vous à des améliorations côté performance sur les prochaines versions.

Haut de page

Pour les développeurs

Métadonnées de multisites

La version 5.1 introduit une nouvelle table de base de données pour stocker les métadonnées associées aux sites, et autorise le stockage de données de site pertinentes dans un contexte de réseau de sites.

API Cron

De nouvelles fonctions ont été ajoutées à l’API de Cron afin d’apporter de l’aide lors de la récupération de données. L’API dispose par ailleurs de nouveaux filtres pour modifier le stockage des crons. Enfin, nous avons modifié la manière dont les crons sont créés sur les serveurs qui utilisent FastCGI et PHP-FPM versions 7.0.16 et suivantes.

Nouveaux processus de construction JS

WordPress 5.1 dispose d’une nouvelle option de construction JavaScript, suite à la grande réorganisation du code commencée avec la version 5.0.

Autres ajouts pour les développeuses et développeurs

Parmi les différentes améliorations, vous trouverez

  • des mises à jour des valeurs de la constante WP_DEBUG_LOG,
  • un nouvelle constante de test du fichier de configuration dans la suite de tests,
  • de nouveaux crochets d’action d’extension,
  • des filtres coupe-circuits pour wp_unique_post_slug(), WP_User_Query et count_users(),
  • une nouvelle fonction human_readable_duration,
  • une amélioration du nettoyage du bloc méta de la taxonomie,
  • une prise en charge limitée de LIKE pour les clés méta lorsque vous utilisez WP_Meta_Query,
  • une nouvelle notification « Une erreur est survenue » lors de l’enregistrement de points de terminaison de l’API REST,
  • et bien plus encore !

Le Field guide

Le field guide est le document de référence pour les évolutions techniques apportées par une version WordPress.

Gutenberg handbook

Le Gutenberg handbook a été ouvert durant la phase de développement de Gutenberg. C’est une mine d’informations sur les bonnes pratiques pour l’utilisation et le développement de Gutenberg.

Haut de page

La page du Codex WordPress

La page du Codex pour la version WordPress 5.1
Haut de page

Historique des versions WordPress

Vous pouvez retrouver l’historique de toutes les versions WordPress :

  • numéro de la version WordPress,
  • date de publication,
  • nom du musicien de jazz associé à la version,
  • lien vers les changements (changelog),
  • lien vers la page de présentation de la version (blog),
  • numéro de version de la Base de Données.