Connexion avec le serveur distant

FileZilla : se connecter à un site distant

Nous avons vu comment installer FileZilla, ce client FTP qui permet de transférer des fichiers entre un ordinateur local et un serveur distant (typiquement un serveur fourni par un hébergeur sur lequel on a installé WordPress pour créer un site internet). Dans cet article, nous voyons comment établir la connexion avec le serveur distant.

Se connecter à un site internet

Après avoir lancé FileZilla, utiliser la barre de Connexion rapide pour tester la connexion avec un serveur distant :

La barre de connexion rapide
La barre de connexion rapide

La question est alors : où trouver les informations demandées ?
La réponse est : dans les informations fournies par l’hébergeur.

Il ne reste plus qu’à les saisir :

Saisir les informations de connexion
Saisir les informations de connexion

La seule information qui ,n’était pas dans le mail de l’hébergeur, est le numéro de port. FileZilla propose le port “21” pour la connexion FTP : ET C’EST TRÈS DANGEREUX ! EN EFFET, “IDENTIFIANT ET MOT DE PASSE” VONT APPARAîTRE EN CLAIR SUR LE RÉSEAU INTERNET. C’EST COMME S’IDENTIFIER AVEC QUELQU’UN EN TRAIN DE REGARDER SUR SON ÉPAULE.

Plutôt que “FTP”, il convient d’utiliser “SFTP” qui permet de crypter les échanges. Pour se faire, il faut utiliser le port “22” au lieu du port “21” :

Connexion SFTP
Connexion SFTP

Si les informations sont correctes, FileZilla fait apparaître les répertoires et les fichiers sur le serveur distant :

Connexion avec le serveur distant
Connexion avec le serveur distant

On remarque l’apparition d’un cadenas en bas à droite de la fenêtre. En cliquant dessus, on obtient des informations sur le certificat utilisé pour chiffrer la transmission :

FileZilla - chiffrer la connexion
FileZilla – chiffrer la connexion

Ce n’est pas très pratique de devoir saisir les informations de connexion à chaque fois. FileZilla propose une méthode plus rapide : le “gestionnaire de sites”.

Haut de page

Le gestionnaire de sites

Le gestionnaire de sites est accessible :

  • en sauvegardant les paramètres de connexion rapide :
Sauvegarder connexion rapide
Sauvegarder la connexion rapide
  • en cliquant sur Fichier puis Gestionnaire de sites :
Ouvrir le gestionnaire de sites (fichiers)
Ouvrir le gestionnaire de sites (fichiers)
  • ou en cliquant sur l’icône en haut à gauche :
Gestionnaire de sites (icône)
Ouvrir le gestionnaire de sites (icône)

Tout d’abord, définir un nouveau site en saisissant les informations de connexion :

Définir un site distant
Définir un site distant

puis cliquer sur l’index Avancé afin de définir un répertoire source (sur un disque local) et un répertoire distant (sur le serveur de votre hébergeur).

Définir les répertoires local et distant
Définir les répertoires local et distant

L’option de navigation synchronisée est décrite ici.

Cliquer sur OK permet de sauver la définition du site.

À partir de là, le site est accessible en cliquant sur la flèche en haut à gauche, puis sur le nom du site :

Se connecter à un site
Se connecter à un site déjà défini

Si on n’a pas opté pour la sauvegarde du mot de passe, FileZilla demande à saisir le mot de passe (le même que pour la connexion rapide) :

Saisie du mot de passe
Saisie du mot de passe

Mémoriser le mot de passe jusqu’à la fermeture de FileZilla permet d’éviter d’avoir à ressaisir le mot de passe pour chaque transfert : à utiliser si vous êtes sûr que personne d’autre n’utilisera votre ordinateur à votre insu.

Voici ce qui s’affiche :

Connexion distante établie
Connexion distante établie

On remarquera :

  • à gauche, le répertoire local défini précédemment dans le gestionnaire du site,
  • à droite, le répertoire sur le serveur distant défini précédemment dans le gestionnaire du site.
Haut de page

Ouvrir plusieurs sites à la fois

Ouvrir un nouvel onglet

Il est possible d’ouvrir plusieurs onglets dans FileZilla, afin de travailler sur plusieurs sites distants en même temps.

Cette fonction est accessible via le menu Fichier ou par le raccourci clavier « CTRL » + « T » :

FileZilla - ouvrir un nouvel onglet
FileZilla – ouvrir un nouvel onglet
FileZilla - ouvrir un nouvel onglet
FileZilla – ouvrir un nouvel onglet

Une fois l’onglet ouvert, il est possible d’y ouvrir un site à partir du gestionnaire de site :

FileZilla - ouvrir un site dans un onglet
FileZilla – ouvrir un site dans un onglet
FileZilla - travailler sur deux sites en même temps
FileZilla – travailler sur deux sites en même temps

Il suffit de cliquer sur l’un des onglets du côté gauche (ici « test DF » ou « wpdf ») pour pouvoir travailler avec différents sites distants. Ceci peut être pratique… mais dangereux car il est facile de se tromper et de travailler sur un autre site que celui qu’on souhaite.

Fermer un onglet

FileZilla - fermer l'onglet courant
FileZilla – fermer l’onglet courant

La fonction

  • ne ferme pas le dernier onglet.,
  • ferme l’onglet même si un fichier est en cours d’édition.
Haut de page

Définir les paramètres de connexion

Il est possible de modifier les paramètres par défaut. Nous vous montrons où cela se situe et ce qu’il est possible de faire.

Accéder aux paramètres de connexion
Accéder aux paramètres de connexion
parametres généraux de connexion
paramètres généraux de connexion

A noter : nous verrons plus loin, le fonctionnement de l’assistant de configuration.

Mode de transfert
Mode de transfert

Voici des précisions sur les modes actifs et passifs dans la documentation FileZilla :

Mode actif: c’est le client FTP qui détermine le port de connexion à utiliser pour permettre le transfert des données. Ainsi, pour que l’échange des données puisse se faire, le serveur FTP initiera la connexion de son port de données (port 20) vers le port spécifié par le client. Le client devra alors configurer son pare-feu pour autoriser les nouvelles connexions entrantes afin que l’échange des données se fasse. Ce mode est donc moins sécurisé que le FTP passif pour le client. De plus il peut s’avérer problématique pour les utilisateurs essayant d’accéder à des serveurs FTP lorsqu’ils sont derrière une passerelle NAT. Vu la façon dont fonctionne la NAT, le serveur FTP initie la connexion de données en se connectant à l’adresse externe de la passerelle NAT sur le port choisi. La passerelle NAT n’ayant pas de correspondance pour le paquet reçu dans sa table d’état le paquet sera ignoré et ne sera pas délivré au client.

Mode passif, le serveur FTP détermine lui-même le port de connexion à utiliser pour permettre le transfert des données (data connexion) et le communique au client. Dans le cas de l’existence d’un pare-feu devant le serveur FTP celui-ci devra être configuré pour autoriser la connexion de données. L’avantage de ce mode, est que le serveur FTP n’initie aucune connexion. Dans le cas des clients FTP sur un réseau local, ce mode est beaucoup plus sécurisé que le FTP en mode actif, car le pare-feu ne devra laisser passer que les flux sortant vers internet pour permettre aux clients d’échanger des données avec le serveur. Il fonctionne donc sans problèmes avec une passerelle NAT.
Deux ports sont standardisés (well known ports) pour les connexions FTP : le port 21 pour les commandes et le port 20 pour les données

Mode actif
Mode actif
Mode passif
Mode passif
Proxy FTP
Proxy FTP
SFTP avec clés publiques
SFTP avec clés publiques
Proxy générique
Proxy générique
Haut de page

Définir les paramètres de transfert

Il est possible de modifier les paramètres par défaut. Nous vous montrons où cela se situe et ce qu’il est possible de faire.

Accéder aux paramètres de transfert
Accéder aux paramètres de transfert
FileZilla - paramètres de transfert
FileZilla – paramètres de transfert

 

FileZilla - gérer par type de fichier
FileZilla – gérer par type de fichier

La zone en orange permet de choisir le type de transfert en fonction du fichier transféré (de local vers distant ou vice versa) :

  • le transfert ASCII est à utiliser pour les fichiers de type texte, tels que les programmes php, les fichiers htaccess… Ce sont les programmes qui peuvent être modifiés dans un éditeur de texte;
    le mode ASCII gère aussi les fins de ligne qui sont différentes sous Windows (CR + LF), en UNIX (LF) et Mac OS (CR),
  • le transfert Binaire est à utiliser pour les images, les programmes exécutables, les fichiers pdf… c’est à dire tout ce qui ne peut être modifié dans un éditeur de texte,

Dans le cas où on choisit le mode automatique, le transfert s’effectue en fonction des extensions de fichier définies dans la partie encadrée en vert. Il est possible d’ajouter ou retirer des extensions.

FileZilla - définir le transfert en fonction de l'extension
FileZilla – définir le transfert en fonction de l’extension

La partie en mauve permet de préciser deux cas particuliers : les fichiers sans extension, et les fichiers commençant par un point. Dans le cadre d’une utilisation pour WordPress, je vous suggère d’adopter le paramétrage proposé.

On peut aussi modifier le type de transfert courant directement à partir du menu Transfert :

FileZilla - type de transfert
FileZilla – type de transfert

A noter que le choix du type de fichier n’est pas actif pour les connexions SFTP. Compte tenu du cryptage, le type de transfert est forcément en Binaire.

Haut de page

L’assistant de configuration réseau

La connexion à certains serveurs peut être problématique. FileZilla peut vous aider à modifier votre paramétrage :

assistant de configuration
Lancer l’assistant de configuration
assistant de configuration étape 1
assistant de configuration – étape 1
assistant de configuration - étape 2
assistant de configuration – étape 2

Nous avons choisi de passer en mode actif uniquement pour les besoins de la présentation.

assistant de configuration - étape 3
assistant de configuration – étape 3
assistant de configuration - mode actif
assistant de configuration – étape 4
assistant de configuration - étape 5
assistant de configuration – étape 5
assistant de configuration - étape 6
assistant de configuration – étape 6
assistant de configuration - étape 7
assistant de configuration – étape 7
assistant de configuration - étape 8
assistant de configuration – étape 8

Et si vous n’avez fait qu’un essai, ne sauvegardez pas votre configuration :

assistant de configuration - fin
assistant de configuration – fin
Haut de page

Gestion de l’interface

Paramètres généraux de l’interface FileZilla

FileZilla propose des paramètres permettant de modifier l’affichage :

FileZilla - présentation des arborescences
FileZilla – présentation des arborescences
FileZilla - position du journal des évènements
FileZilla – position du journal des évènements
FileZilla - action au démarrage
FileZilla – action au démarrage

Protection du mot de passe

Je voudrais mettre en évidence l’option  Ne pas sauvegarder les mots de passe . Même si elle contraint à ressaisir régulièrement le mot de passe d’accès FTP, elle évite une faille de sécurité qui est reprochée à FileZilla : la possibilité de lire les mots de passe dans un fichier non crypté. Je vous recommande donc vivement de cocher cette case.

FileZilla - sauvegarde du mot de passe
FileZilla – sauvegarde du mot de passe

Choix des thèmes

FileZilla permet de choisir les icônes (dessin et taille) :

FileZilla - choisir les icônes
FileZilla – choisir les icônes

Choix des dates et heures

FileZilla permet de choisir le format des dates et heures de modification des fichiers (à noter qu’il est proposé un lien vers une documentation en anglais permettant de personnaliser les formats) :

FileZilla - choix du format des dates et heures
FileZilla – choix du format des dates et heures

Choix du format de la taille des fichiers :

FileZilla - formatage de la taille des fichiers
FileZilla – formatage de la taille des fichiers

Paramétrage du tri et de la comparaison de fichiers :

FileZilla - tri des fichiers et répertoires
FileZilla – tri des fichiers et répertoires
FileZilla - critère de tri
FileZilla – critère de tri

Actions sur un double-clic

FileZilla - double_clic sur les fichiers
FileZilla – double clic sur les fichiers

Remarque : il s’agit de définir l’action lorsqu’on fait un double clic sur le nom d’un fichier. L’action par défaut est de transférer le fichier (vers le local si on est en distant, vers le distant si on est en local). Personnellement je n’aime pas, car cela incite à transférer des fichiers sans qu’on le veuille vraiment. Je préfère déclencher une édition de fichier, qui peut être utile, et qui n’a pas de conséquence involontaire.

 

FileZilla - double clic sur les dossiers
FileZilla – double clic sur les dossiers
Haut de page

Suppression des données personnelles

FileZilla permet de supprimer certaines données :

FileZilla - données personnelles
FileZilla – données personnelles
Haut de page

4 réflexions sur « FileZilla : se connecter à un site distant »

  1. Bonjour,
    Il n’y a apparemment pas la possibilité d’ajouter (en option) les dates et heures des commandes passées dans le journal des événements ?
    Je me trompe, ou bien je ne l’ai pas trouvé.
    (pour voir, par exemple à quelle heure il y a pu y avoir un problème)

    1. Bonjour,

      Un site WordPress est toujours installé sur un serveur.
      On dit qu’il est distant quand le serveur est distant (serveur hébergé) et qu’il est local quand le serveur est local (installé sur son ordinateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.